Une coalition britannique pour la recherche en sciences de l’information

À l’instar de Normand, je reviens en arrière, à une conférence entendue hier, car je veux absolument vous parler de cette approche concertée qui m’a séduite. La British Library a récemment fait le constat que la recherche en sciences de l’information n’est pas suffisamment mise de l’avant. De 2006 à 2008, une consultation à ce sujet a abouti en 2009 à la création de la LIS Research Coalition formées de 5 organisations (British Library ; CILIP ; JISC ; MLA ; RIN).

Lis Research Coalition a pour objectifs notamment de collaborer à l’identification des recherches pertinentes à effectuer, de favoriser le dialogue entre les donateurs et de partager les résultats, voir même d’en encourager la traduction. Les recherches d’intérêts pratiques sont les cibles prioritaires.

Afin de collaborer efficacement et de diffuser des idées, LIS Research Coalition est présente en ligne par le biais d’un blogue et de twitter. La coalition a également tenu plusieurs rencontres en dehors de la sphère virtuelle avec les différents intervenants du milieu. Enfin, elle tente d’obtenir aussi une couverture médiatique autour des événements bibliothéconomiques et plus généralement d’intéresser les citoyens à nos préoccupations.

Elle planifie une série de 20 conférences pour la prochaine année. Quelques questions de recherche actuelles :

–        Increasing activities for mobile devices ?

–        Google perceived as a cost-free replacement for libraries ?

–        How can we best engage or user communities ?

–        What are the long-term impacts of digitization ?

–        What is the impact and value of Library and information services ?

Enfin, certains des 5 partenaires sont déjà touchés par les coupures budgétaires, ce qui rend plus difficile le maintien de cette coalition. Donc, encore une fois, cette idée de survie à l’horizon.  Cette réflexion autour de la recherche sur notre profession serait de mise chez nous. Plus encore,  je crois qu’il faut dépasser cet intérêt ciblant uniquement les « meilleures pratiques » pour intégrer plus largement dans cette perspective la recherche fondamentale dans notre domaine. Plus de détails.

Cet article a été publié dans IFLA2010, Recherche, Sciences_de_l'information. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s