Plénière de Sture Allen : une introduction aux prix Nobel (Nobelpriset en suédois)

L’Académie de Suède, que vous le croyez ou non, nous affirme un de ses membres Sture Allen, est autonome. C’est la condition de son existence. Elle est indépendante financièrement, politiquement, etc. Les prix sont attribués grâce à la donation d’Alfred Nobel. Cette donation est balisée par 5 critères : 1 à 3 pour les prix Nobel et 4 et 5 pour les prix de littérature.

1)    To those who… shall have conferred the greatest benefit on manking

2)    During the preceding year

3)    No considération whatever shall be given to nationality

4)    The person who shall have produced in the field of littérature the most outstanding work

5)    In an ideal direction

Le critère 5 a causé discussions et critiques. Les prix Nobel portent sur les disciplines suivantes : physique, chimie, médecine ou physiologie, littérature et paix. Le prix d’économie remis en même temps, n’est pas un « vrai » prix Nobel. Il n’est pas possible d’avoir plus de prix Nobel puisqu’il faut respecter les souhaits d’Alfred Nobel. Lorsqu’on discute la volonté d ‘Alfred Nobel, que penser ici du mot crucial « dans une direction idéale ». Sture Allen a fait des recherches sur ce terme à l’époque de Nobel. Dans l’esprit de Nobel « idéal » veut dire qui bénéficie à l’humanité.

Le plus difficile est de faire réaliser aux gens que le prix Nobel de littérature est un prix littéraire uniquement. Le prix n’est pas dicté par les politiques du pays. La littérature n’englobe pas seulement les belles lettres, elle est aussi fonction de la forme et du fond du texte. Les traductions jouent un rôle important, il y a peu près 6 000 langues dans le monde entier et toutes doivent être prises en compte. Les traductions sont lues dans les langues scandinaves, en anglais ou en français (mais certains membres peuvent également lire en allemand, en italien ou en chinois notamment). Si les membres pensent qu’il n’y a pas de bonnes traductions des travaux, ils commandent des traductions pour les 18 membres de l’Académie.

Tout ce qui est relié au prix est secret pour 50 ans. La proposition d’un candidat est également sous le sceau du secret.

Ce prix suscite beaucoup de lectures! Le rythme annuel est le suivant : toutes les nominations doivent parvenir à l’académie avant févier. Il y a en moyenne 180 nomminations par années. Il y a un sous-comité qui préparent les discussions à l’académie et à la mi-avril, ce comité produit une liste de 15 candidats. Enfin le comité raffine jusqu’à 5 candidats. De septembre à octobre les discussions finales ont lieu. Ensuite, un vote à plus de la majorité permet l’attribution du prix. La cérémonie est à Stockholm le 10 décembre de chaque année, le prix étant remis par le roi. Seulement 4 fois dans l’histoire le prix a été divisé. Il y a des règles très strictes pour la division des prix. La décision du comité est définitive.

Chaque prix est accompagnée d’une citation résumant le motif principal de sa sélection. La mention de la culture et les efforts dans son pays du lauréat ou encore de son travail sur la condition humaine sont les plus fréquentes. Voici un exemple : Neruda « for a poetry taht with the action of an elemental force brings Alive a continent’s destiny and dreams ».

Si l’histoire des prix Nobel vous intéresse : Prize in Literature. An Introduction. (1re éd. Swedish Academy, Norstedts, Stockholm). Une édition est disponible en français.

Cet article a été publié dans IFLA2010, Prix Nobel, Résumé_de_plénière. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s